Cours de Berbere Chaoui (Almad n Tcawit)

LECON 9 :LES POSSESSIFS KABYLO-CHAWIS

 

 

 

 

 

LES POSSESSIFS KABYLO-CHAWIS

 

 

Tables de matieres

Introduction

Les possessifs liés

Les possessifs semi-libres

Les posessifs libres

questionnaire

 

I-INTRODUCTION

La notion de la possession pronominale est exprimée en Berbere par un pronom possessif compose du ‎préposition de possession /n/ ‘’de ‘’ suivie de ‎la forme reduite du pronom d’objet indirect (les possessifs ‎semi-libres)

(ex:/nk/ '' le tien , la tienne m'') ou tout simplement par la forme reduite d’un pronom d’objet indirect lié au nom  qui le precede (pronoms possessifs liés de parente:/baba-k/’’ton pere’’) . les pronoms possessifs libres sont composé de pronoms demonstratifs et des pronoms possessifs libres.

Ainsi on a 4 types de pronoms possessifs en Berbere: liés de parenté, semi-libres et libres et lié general . ce dernier  (lié general) existe uniquement en kabyle. .

 

Pour le chawi et le kabyle :

Possessif lié =nom+forme reduite d’un pronom d’objet indirect 

Possessif semi-libre =/n/+ forme reduite d’un pronom d’objet indirect 

Possessif  libre= demonstratif+Possessif semi-libre

 

Pour le kabyle seulement :

Possessif lié general  = nom +preposition /i/+ forme reduite d’un pronom d’objet indirect

 (ex : /tamurt-ik/ ‘’ton pays’’)

 

 

II-POSSESSIFS LIÉS :

II-1-POSSESSIFS LIÉS  DE PARENTÉ:

 

 

Possessif lié de parenté =nom+forme reduite d’un pronom d’objet indirect

 

 ce genre de possessifs ne s’utilise qu’avec les noms de parenté (/ baba/, / imma /, /illi /, /uma/ , /uttma/ , /lalla/,  /nanna/, dadda/ etc)  

Il se conjugue avec tous les  pronoms d’objet indirect (sauf pour la premiere personne).

Au pluriel on place un /-t-/  entre le

 nom et le pronom.

 

Les possessifs liés  sont pareils en kabyle et en chawi :

/baba/ ‘’ mon pere’’ :

/baba/ ‘’mon pere ‘’

/baba-k/ ‘’ton pere -mas‘’

/baba-m/ ‘‘ton pere -fem ‘’

/baba-s/ ‘’son pere ‘’

/baba-t-ne$/ ‘’notre pere ‘’

/baba-t-wen/ ‘’votre pere -mas ‘’

/baba-t-kent, baba-t-went/ ‘’ votre pere -fem‘’

/baba-t-sen/ ‘’ leur pere -mas ‘’

/baba-t-sent/ ‘’leur pere -fem ‘’

 

/imma/ ‘’ ma mere’’ :

/imma/ ‘’ma mere’’  ‘’

/imma-k/ ‘’ta mere’’  -mas‘’

/imma-m/ ‘‘ta mere-fem ‘’

/imma-s/ ‘’sa mere’’  ‘’

/imma-t-ne$/ ‘’notre mere’’  ‘’

/imma-t-wen/ ‘’votre mere’’  -mas ‘’

/imma-t-kent, imma-t-went/ ‘’ votre mere’’  -fem‘’

/imma-t-sen/ ‘’ leur mere’’  -mas ‘’

/imma-t-sent/ ‘’leur mere’’  -fem ‘’

 

/dadda/ ‘’ mon grand-pere’’ :

/dadda/ ‘’mon grand-pere’’  ‘’

/dadda-k/ ‘’ton grand-pere’’  -mas‘’

/dadda-m/ ‘‘ton grand-pere’’  -fem ‘’

/dadda-s/ ‘’son grand-pere’’  ‘’

/dadda-t-ne$/ ‘’notre grand-pere’’  ‘’

/dadda-t-wen/ ‘’votre grand-pere’’  -mas ‘’

/dadda-t-kent, dadda-t-went/ ‘’ votre grand-pere’’  -fem‘’

/dadda-t-sen/ ‘’ leur grand-pere’’  -mas ‘’

/dadda-t-sent/ ‘’leur grand-pere’’  -fem ‘’

 

 

/nanna/ ‘’ ma grand-mere’’ :

/nanna/ ‘’ma grand-mere’’  ‘’

/nanna-k/ ‘’ta grand-mere’’  -mas‘’

/nanna-m/ ‘‘ta grand-mere’’  -fem ‘’

/nanna-s/ ‘’sa grand-mere’’  ‘’

/nanna-t-ne$/ ‘’notre grand-mere’’  ‘’

/nanna-t-wen/ ‘’votre grand-mere’’  -mas ‘’

/nanna-t-kent, nanna-t-went/ ‘’ votre grand-mere’’ 

-fem‘’

/nanna-t-sen/ ‘’ leur grand-mere’’  -mas ‘’

/nanna-t-sent/ ‘’leur grand-mere’’  -fem ‘’

 

 

/uma/ ‘’ mon frere’’(variantes :/gma/ou/yma/). la forme la plus reguliere est /uma/ =/u+ma/=’’fils de ma mere’’ :

/uma/ ‘’mon frere ‘’

/uma-k/ ‘’ton frere -mas‘’

/uma-m/ ‘‘ton frere -fem ‘’

/uma-s/ ‘’son frere ‘’

/uma-t-ne$/ ‘’notre frere ‘’

/uma-t-wen/ ‘’votre frere -mas ‘’

/uma-t-kent, uma-t-went/ ‘’ votre frere -fem‘’

/uma-t-sen/ ‘’ leur frere -mas ‘’

/uma-t-sent/ ‘’leur frere -fem ‘’

 

/uttma/ ‘’ ma soeur’’ (variante :/ultma/ou/weltma/ ou /welma/), la forme la plus reguliere est /uttma/ =/utt+ma/=’’fille de ma mere’’ :

/uttma/ ‘’ma soeur ‘’

/uttma-k/ ‘’ta soeur -mas‘’

/uttma-m/ ‘‘ta soeur -fem ‘’

/uttma-s/ ‘’sa soeur ‘’

/uttma-t-ne$/ ‘’notre soeur ‘’

/uttma-t-wen/ ‘’votre soeur -mas ‘’

/uttma-t-kent, uttma-t-went/ ‘’ votre soeur -fem‘’

/uttma-t-sen/ ‘’ leur soeur -mas ‘’

/uttma-t-sent/ ‘’leur soeur -fem ‘’

 

/mmi/ ‘’ mon fils’’ (variante :/memmi/)

/mmi/ ‘’mon fils ‘’

/mmi-k/ ‘’ton fils -mas‘’

/mmi-m/ ‘‘ton fils -fem ‘’

/mmi-s/ ‘’son fils ‘’

/mmi-t-ne$/ ‘’notre fils ‘’

/mmi-t-wen/ ‘’votre fils -mas ‘’

/mmi-t-kent, mmi-t-went/ ‘’ votre fils -fem‘’

/mmi-t-sen/ ‘’ leur fils -mas ‘’

/mmi-t-sent/ ‘’leur fils -fem ‘’

 

/illi/ ‘’ ma fille’’ :

/illi/ ‘’ma fille ‘’

/illi-k/ ‘’ta fille -mas‘’

/illi-m/ ‘‘ta fille -fem ‘’

/illi-s/ ‘’sa fille ‘’

/illi-t-ne$/ ‘’notre fille ‘’

/illi-t-wen/ ‘’votre fille -mas ‘’

/illi-t-kent, illi-t-went/ ‘’ votre fille -fem‘’

/illi-t-sen/ ‘’ leur fille -mas ‘’

/illi-t-sent/ ‘’leur fille -fem ‘’

 

La meme conjugaison pour /lalla/ ‘’ma maitresse, ma belle-mere en chawi ’’ , /rebbi/ ou /ilu/ ‘’bon dieu’’ ainis que pour  les pluriels /aitma/ ‘’mes freres’’, /issma/’’mes sœurs’’, /issi/‘’mes filles’’ etc..

Quand les noms de parenté sont suivis par la particule /n/ suivi par un nom on emploie leurs formes au troisieme personne du singulier :

 

/lalla-s n Ali / ‘’belle-mere,  patronne  de Ali ‘’

 

/illi-s n tfamilt/ ‘’lit . fille de famille, fille respectable ‘’

 

/Mmi-s n Brahim/‘’fils de Brahim ‘’

 

/uma-s n Idir/‘’frere de Idir‘’

 

 

 

II-2-LES   POSSESSIFS LIÉS GENERAL (EMPLOYES EN KABYLE SEULEMENT) :

en kabyle on utilise les possessifs liés generaux sous frome de preposition/i/ suivi par le pronom d’objet indirect pour les singuliers et les formes des possessifs semi-libres pour les pluriels :

/i+y/=/iw/ ‘’de moi’’

/i+k/=/ik/ ‘’de toi m’’

/i+m/=/im/‘’de toi f’’

/i+s/=/is/‘’de lui. d'elle’’

 

Exemples :

/tamurt-iw/ ‘’mon pays’’

/adrar-ik/ ‘’ta montagne’’

 

Remarque :

et quand  les noms finissent par une voyelle, avec l’agglutination de cette derniere avec la preposition /i/ on a la meme forme que celle des possessifs lies de parente  (ex:/tala-s/ ‘’sa fontaine’’).

 

 

III-LES POSSESSIFS SEMI-LIBRES :

Les pronoms possessifs semi-libres sont pareils en kabyle et en chawi.

Ils sont composés de la preposition de possession /n/ suivie par le pronom d’objet indirect (sauf pour la premiere personne de singulier ou la forme longue /inu/ est employée).

Possessif semi-libre =/n/+ forme reduite d’un pronom d’objet indirect 

 

Il y a differentes variantes orthographiques de /n/ quand il est dans cette relation preposition-pronom d’objet indrect  ( /n/, , /nn/, /ne/, /nne/) mais ici pour simplifier l’etude grammaticale on emploie sa forme orthograpique simple /n/ :

 

/inu/ (variante archaique/ny/)‘’de moi’’

/nk/ ‘’de toi m’’

/nm/‘’de toi f’’

/ns/‘’de lui, d'elle’’

/nne$/‘’de nous’’

/nwen/‘’de vous m’’

/nkent/ (variante archaique:/nwent/)‘’de vous f’’

/nsen/ ‘’d’eux’’

/nsent/‘’d’elles’’

 

 

Remarque :

Variantes_orthographiques : /nnk//nnm//nns/ /nnek//nnem//nnes/ etc..

 

Variante kabyle :

En kabyle on utilise aussi la forme longue : preposition /i/ + /n/ + pronom d’objet indirect :

/i+n+y/=/inu/ ‘’de moi’’

/i+n+k/=/ink/ ‘’de toi m’’

/i+n+m/=/inm/‘’de toi f’’

/i+n+s/=/ins/‘’de luielle’’

 

Variantes_orthographiques avec /e/ :/inek/, /inem/ ines/

 

 

 

IV-LES POSSESSIFS LIBRES 

les possessifs libres sont des pronoms autonomes qui ne sont pas lies aux noms et qui peuvent servir comme sujets(/wank yusa-dd/''le tien est venu'' ou complement d'objet(/yeswa wans/'' il a bu le sien'') ou etre utilises tous seuls (/wans/ ''le sien'').

 

1-Version chawi :

en chawi on utilise le demonstratif de proximité (formes  reduite ) suivi par le possessif semi-libre.

Possessif  libre chawi = demonstratif de proximité +Possessif semi-libre

 

pour rafraichir vos memoires voici encore une fois les formes courtes des demonstratifs  de proximité ( voir chapitre 5 : les demonstratifs) :

/wa/ ‘’ceci’’

/ta/ ‘’celle-ci’’  

/iya/ ‘’ceux-ci’’ 

/tiya/ ‘’celles-ci’’ 

 

 

/wa/ ‘’ceci’’ :

/wainu/  (variante archaique :/wany/) ‘’le mien’’

/wank/ ‘’le tien m’’

/wanm/ ‘’le tien f’’

/wans/ ‘’le sien’’

/wanne$/ ‘’le notre’’

/wanwen/‘’le votre m’’

/wankent/ (variante archaique/wanwent/) ‘’le votre f’’

/wansen / ‘’le leur m’’

/wansent/ ‘’le leur f’’

 

/ta/ ‘’celle-ci’’ :

/tainu/ (variante archaique/tany/) ‘’la mienne’’

/tank/ ‘’la tienne m’’

/tanm/ ‘’la tienne f’’

/tans/ ‘’la sienne’’

/tanne$/ ‘’la notre’’

/tanwen/‘’la votre m’’

/tankent/ (variante archaique/tanwent/) ‘’la votre f’’

/tansen / ‘’la leur m’’

/tansent/ ‘’la leur f’’

 

/iya/ ‘’ceux-ci’’ :

/iyainu/(variante archaique/iyany/) ‘’les miens’’

/iyank/ ‘’les tiens m’’

/iyanm/ ‘’les tiens f’’

/iyans/ ‘’les siens’’

/iyanne$/ ‘’les notres’’

/iyanwen/‘’les votres m’’

/iyankent/ (variante archaique/iyanwent/) ‘’les votres f’’

/iyansen / ‘’les leurs m’’

/iyansent/ ‘’les leurs f’’

 

/tiya/ ‘’celles-ci’’ :

/tiyainu/(variante archaique/tiyany/) ‘’les miennes’’

/tiyank/ ‘’les tiennes m’’

/tiyanm/ ‘’les tiennes f’’

/tiyans/ ‘’les siennes’’

/tiyanne$/ ‘’les notres’’

/tiyanwen/‘’les votres m’’

/tiyankent/ (variante archaique/tiyanwent/) ‘’les votres f’’

/tiyansen / ‘’les leurs m’’

/tiyansent/ ‘’les leurs f’’

 

 

Remarque :

Variantes_orthographiques : /wannk//tannm//tiyanns/ /wannek//tannem//tiyannes/ etc..

 

2- version kabyle :

en kabyle on utilise les formes courte des  demonstratif d’eloignement   suivis soit par les possessifs lié (ex:/winu/’’le mien’’) ou semi libres (ex:/winnwen/ ‘’le votr m’’.

Possessif  libre kabyle = demonstratif d’eloignement +Possessif lié ou semi-libre

 

 

voici encore une fois formes courtes des  demonstratif d’eloignement en kabyle   :

/win/ ‘’cela labas’’

/tin/ ‘’celle-la labas ’’  

/wiyd/ ‘’ceux-la labas’’ 

/tiyd/ ‘’celles-la labas ’’ 

Remarque : on ecrit ici /wiyd/ et /tiyd/ au lieu de //wid/ et /tid/ pour indiquer qu’ils sont des fromes pluriels.

 

/win/ ‘’cela labas’’ :

 

/wininu/ ou /winiw/ ‘’le mien’’

/winnk/ ou /winik/ ‘’le tien m’’

/winnm/ ou /winim/ ‘’le tien f’’

/winns/ ou /winis/ ‘’le sien’’

/winne$/ ‘’le notre m’’

/winnte$/ ‘’le notre f’’

/winnwen/‘’le votre m’’

/winnkent/ (variante archaique/winnwent/) ‘’le votre f’’

/winnsen / ‘’le leur m’’

/winnsent/ ‘’le leur f’’

 

 

/tin/ ‘’celle-la labas’’ :

/tininu/ ou /tiniw/  ‘’la mienne’’

/tinnk/ ou /tinik/ ‘’la tienne m’’

/tinnm/ ou /tinim/ ‘’la tienne f’’

/tinns/ ou /tinis/ ‘’la sienne’’

/tinnne$/ ‘’la notre m’’

/tinnnte$/ ‘’la notre f’’

/tinnwen/‘’la votre m’’

/tinnkent/ (variante archaique/tinnwent/) ‘’la votre f’’

/tinnsen / ‘’la leur m’’

/tinnsent/ ‘’la leur f’’

 

/wiyd/ ‘’ceux-la labas’’ :

/wiydinu/ ou /wiydiw/  ‘’les miens’’

/wiydnk/ /wiydik/ ‘’les tiens m’’

/wiydnm/ /wiydim/ ‘’les tiens f’’

/wiydns//wiydis/  ‘’les siens’’

/wiydnne$/ ‘’les notres m’’

/wiydnnte$/ ‘’les notres f’’

/wiydnwen/‘’les votres m’’

/wiydnkent/ (variante archaique/wiydnwent/) ‘’les votres f’’

/wiydnsen / ‘’les leurs m’’

/wiydnsent/ ‘’les leurs f’’

 

/tiyd/ ‘’celles-la labas’’ :

/tiydinu / ou /tiydiw/  ‘’les miennes’’

/tiydnk/ ou /tiydik/   ‘’les tiennes m’’

/tiydnm/ ou /tiydim/  ‘’les tiennes f’’

/tiydns/ ou /tiydis/  ‘’les siennes’’

/tiydnne$/ ‘’les notres’’

/tiydnnte$/ ‘’les notres f’’

/tiydnwen/‘’les votres m’’

/tiydnkent/ (variante archaique/tiydanwent/) ‘’les votres f’’

/tiydnsen / ‘’les leurs m’’

/tiydnsent/ ‘’les leurs f’’

 

 

Remarque :

Variantes_orthographiques avec/e/: /winnek//tinnem//tiydennes/ /winnnek//tinnem//tiydennes/ etc..

 

 

INTERROGATION

 

QUESTION 1 :

Completer les phrases  suivantes avec les possessifs semi-libres :

/ tameddukelt ../ ’’ ton amie ’’

/ixfawen … / ’’ leurs tetes’’

/ awal …/ ’’ ma parole’’

REPONSE 1 :

/ tameddukelt nk/ ’’ ton amie ’’

/ixfawen  nsen/ ’’ leurs tetes m’’

/ awal inu/ ’’ma parole’’

  

 

QUESTION 2 :

Conjuguer  au singulier le possessif lie de parente avec le nom /issi/ ‘’mes filles’’

REPONSE 2 :

/issi/ ‘’ mes filles’’ :

/issi-k/ ‘’tes filles -mas‘’

/issi-m/ ‘‘tes filles -fem ‘’

/issi-s/ ‘’ses filles ‘’

 

QUESTION 3 :

Decomposer les possessifs  suivants en leurs particules elementaires :

/wainu / ’’le mien’’

/tans/ ’’la sienne’’

/wanwen/’’le votre m’’

 REPONSE 3 :

/wainu /=/wa+inu/ ’’le mien’’

/tans/=/ta+ns/ ’’la sienne’’

/wanwen/=/wa+nwen/ ’’le votre m’’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



09/09/2010
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 84 autres membres